Mercredi 4 octobre 2017 : De Savannah à Saint Augustine

 

Nous ne nous lassons pas des maisons historiques du centre-ville de Savannah. Nous y retournons prendre quelques photos. Puis nous prenons la route de Saint Augustine.

 

Nous entrons en Floride. C'est le dernier Etat de notre voyage. Nous allons y rester une dizaine de jours.

 

20171004 000 001 540

Kingsley Plantation

 

Tout près de Jacksonville, nous visitons Kingsley Plantation, un lieu chargé d'histoire très intelligemment mis en valeur.

 

Ce qui différencie Kingsley Plantation d'autres plantations similaires de la même époque, c'est que le propriétaire avait émancipé une de ses esclaves, puis l'avait épousée. Il pratiquait aussi la polygamie : il a eu jusqu'à quatre femmes, Anna étant la première, donc la plus importante dans la hiérarchie. Enfin, Kingsley, qui s'était installé sur sa plantation en 1814, pratiquait l'esclavage selon le système espagnol du colonisateur de l'époque. La population était divisée en trois castes : les esclaves, les personnes de couleur libres, les blancs. Les esclaves étaient considérés comme des êtres humains dépendants, et non comme de simples possessions matérielles. Evidemment, cela n'excuse ni ne justifie la pratique de l'esclavage.

 

En 1821, la Floride rejoint l'Union. Le système américain d'esclavage, où l'esclave est une simple possession matérielle, est imposé de force. Kingsley se retire avec sa famille à Haïti, confiant sa plantation à ses descendants.

 

La visite de la plantation est centrée sur son histoire, mais surtout sur les destins individuels des propriétaires, des travailleurs émancipés et des esclaves. Le travail documentaire pour reconstituer ces histoires est remarquable.

 

20171004 000 002 540

Castillo de San Marcos, Saint Augustine

 

Puis nous prenons la route de Saint Augustine, notre étape du jour, une ville très marquée par la colonisation espagnole. Un fort existe encore en centre-ville, le Castillo de San Marcos.

 

Nous nous promenons à la découverte des maisons restaurées telles qu'elles étaient lors de la colonisation espagnole. Une fois de plus, nous apprécions cette immersion dans l'histoire complexe de cette petite ville très attachante.