Samedi 25 mai 2013 - New York

C'est notre deuxième journée complète à New York, et le décalage horaire se fait petit à petit oublier. Après le petit déjeuner et la connexion sur Skype avec la famille, lorsque nous mettons le nez dehors, c'est pour constater que la météo avait raison et qu'il pleut. Pas de chance ...

Le Taureau qui Charge, Broadway
Le taureau de Bowling Green

Nous retournons prendre en photo le taureau de Bowling Green, toujours pris d'assaut. Avec un peu de patience, nous parvenons à nos fins. Il ne nous reste plus qu'à aller prendre le métro. Après le bas de Manhattan hier, nous consacrons cette journée au Midtown, la partie centrale de l'île.

Grand Central Terminal, Manhattan
Grand Central Terminal, une restauration remarquable

Nous descendons du métro directement dans la gare de Grand Central Terminal, la plus importante, et de loin, de New York. Pas mal, pour un terminal n'accueillant que des trains de banlieue ou des dessertes régionales.

J'avais déjà visité Grand Central Terminal en 1979. Depuis, un peu avant son centenaire en 2013, la gare a été restaurée de fond en comble, et le résultat est remarquable. Les Américains savent s'y prendre, quand il s'agit de mettre en valeur un témoignage d'un passé glorieux.

Grand Central Terminal, Manhattan
Grand Central Terminal, vue de l'extérieur

Après avoir passé un moment à visiter l'intérieur de la gare, nous sortons. Sans trop de surprise, l'extérieur est à la hauteur de l'intérieur. Les façades en granit ont été consciencieusement nettoyées et le bâtiment, que j'avais connu très sombre, a retrouvé son gris harmonieux, qui met largement mieux en valeur ses façades d'inspiration gréco-romaine et ses ornements.

Puis, pleins d'entrain et de bonne humeur malgré une météo des plus incertaines, nous descendons la 42ème rue Est, direction les Nations Unies, au bord de l'East River.

Nations Unies, la Sphère dans la Sphère
Nations Unies, la Sphère dans la Sphère

Et c'est la grosse déception de cette journée.

L'Assemblée Générale n'est pas en session. Les multitudes de drapeaux multicolores que l'on voit habituellement ne sont pas sortis. Le parvis est triste sous le ciel gris. Nous faisons quand même le tour du campus, mais les bâtiments semblent très défraîchis, et ont manifestement besoin d'un bon ravalement. Est-ce une façon pour les Nations Unies d'adresser un message aux Etats-Unis et à leurs autres bailleurs de fonds ?

Nous persévérons quand même, et finissons, après un passage sous les omniprésents portiques de sécurité, par accéder à l'arrière du bâtiment de l'Assemblée Générale. Après renseignements, il est normal que le hall d'accueil des visiteurs soit quasiment désert. Les visites guidées sont annoncées comme étant toutes vendues pour la journée, nous n'obtiendrons rien de plus.

Les boutiques, elles, sont bien ouvertes.

Drapeau des Nations Unies de Bagdad, après l'attentat de 2003
Drapeau des Nations Unies de Bagdad, après l'attentat de 2003

Après la visite du lieu de culte, accessible à toutes les religions puisqu'il ne porte les signes d'aucune, nous faisons quelques photos, dont celle du drapeau retrouvé à Bagdad après l'attentat de 2003, tout déchiré, puis nous quittons les Nations Unies.

Chrysler Building, ManhattanChrysler Building

En remontant la 42ème, nous faisons une rapide photo du Chrysler Building, à l'esthétique Art Déco un peu anachronique, puisqu'il a été terminé en 1930.

Le Chrysler Building n'a en fait jamais appartenu à la société Chrysler. Il ne se visite plus depuis 1945.

Bibliothèque Publique de New York
Bibliothèque Publique de New York

Nous descendons maintenant la 5ème Avenue. Nous passons devant la Bibliothèque Publique de New York. Vous la reconnaissez ? Oui, c'est bien elle qu'on voit dans le film "Le Jour d'Après".

Encore quelques blocs, et nous sommes devant l'Empire State Building.

Empire State Building, accès à l'observatoire du 86ème étage
Empire State Building, observatoire du 86ème étage

Nos New York Pass nous donnent accès à l'observatoire du 86ème étage.

EmpireStateBuilding-102-540
Empire State Building, billet pour l'observatoire du 102ème étage

Pour celui du 102ème, nous prenons le billet supplémentaire.

Un panneau lumineux nous annonce une excellente visibilité, malgré la météo très couverte. Nous tentons notre chance et, après avoir récupéré nos billets aux guichets, nous prenons l'ascenseur, d'abord jusqu'au 80ème étage, puis jusqu'au 86ème.

Nous sommes fin mai, largement hors saison. Je n'ose imaginer l'attente en plein été, avec un temps splendide, coupe-file ou pas !

Les deux terrasses extérieures sont battues par un vent glacial dont nous espérons, sans trop y croire, qu'il va dégager le ciel.

Nous avons pris l'audioguide, très détaillé, quasiment indispensable. Dommage pour Marie qu'il ne soit disponible qu'en anglais.

Le bas de Manhattan, vu de l'Empire State Building
Le bas de Manhattan et One World Trade Center, vus de l'Empire State Building

Le panneau lumineux avait raison, la visibilité est dégagée malgré tout, bien que la couleur dominante soit hélas le gris. Nous prenons pas mal de photos de New York sous tous les angles possibles et imaginables.

Commençons par cette vue vers le sud, le bas de Manhattan et la Freedom Tower, maintenant appelée One World Trade Center, devenue depuis quelques mois le plus haut immeuble de New York.

East Side, vu de l'Empire State Building
L'East Side, le Met Life, le Chrysler Building et les Nations Unies

Nous prenons tout notre temps pour faire tout le tour de la terrasse. Nous sommes maintenant vers le nord-est, l'East River, les Nations Unies, le Chrysler Building et le Met Life Building, que j'avais connu Pan Am Building. Oui, mais c'était du temps où la Pan American, l'employeur de Lindbergh, existait.

Hudson River, George Washington Bridge, Central Park, vus de l'Empire State Building
Hudson River, George Washington Bridge, Central Park, de l'Empire State Building

En regardant vers le nord-ouest, nous voyons Central Park, l'Upper West Side, la vallée de l'Hudson, le pont George Washington et le New Jersey.

Le Fer à Repasser, la 5ème Avenue et Broadway, vus de l'Empire State Building
5ème Avenue et Broadway, le Fer à Repasser

Nous avons maintenant fait le tour complet. De retour du côté sud, nous prenons quelques instants pour admirer le célèbre Fer à Repasser, qui fait l'angle de Broadway et de la 5ème Avenue. Construit en 1902, cet immeuble est le plus vieux de New York avec une structure métallique.

Un petit parc occupe l'angle opposé. Il n'y a qu'un "Fer à Repasser".

Votre sens de l'observation ne vous trompe pas, certaines parties de Broadway sont bel et bien devenues piétonnes. A New York, c'était encore impensable il y a peu. Merci, Monsieur Bloomberg.

Empire State Building
Empire State Building, vu de la 5ème Avenue

Après la visite, nous traversons la rue pour prendre cette photo de l'Empire State Building en entier. Je me souviens m'être garé juste en face il y a quelques années. C'est probablement inimaginable aujourd'hui.

Puis nous allons remonter la 5ème Avenue jusqu'à Central Park, environ 25 blocs. Nous allons évidemment faire plusieurs arrêts.

Rockefeller Center, New York
Rockefeller Center

Notre premier arrêt est pour le Rockefeller Center, où nous allons visiter le Top of the Rock, un autre point de vue du sommet d'un gratte-ciel. Encore un, me direz-vous ? Celui-ci est un peu moins haut que le précédent, mais, plus proche de Central Park, il en donne une bien meilleure vue.

Top of the Rock, New York
Top of the Rock

Là encore, notre New York Pass fait des merveilles. Je n'hésite donc pas à le recommander chaudement !

Central Park, vu du Top of the Rock
Central Park, vu de Top of the Rock

Nous sommes à quelques blocs de Central Park, le plus grand poumon de Manhattan, oasis verte soigneusement préservée au milieu des buildings.

Au-delà de Central Park, la vue porte vers Harlem, le Yankee Stadium, le Bronx, la vallée de l'Hudson, à gauche.

Décidément, j'ai beau y venir et y revenir, New York est une des villes de ce pays dont je ne me lasse absolument pas.

Empire State Building et One World Trade Center, vus de Top of the Rock
Empire State Building et One World Trade Center, vus de Top of the Rock

Bien entendu, nous faisons le tour complet de la terrasse d'observation du Top of the Rock. Côté sud, évidemment, nous apprécions l'alignement presque parfait de l'Empire State Building et du One World Trade Center.

C'est promis, la prochaine fois il fera très beau, et nous vous montrerons de bien plus jolies photos.

Après le Top of the Rock, nous poursuivons notre remontée de la 5ème Avenue. Nous nous arrêtons quelques instants devant la cathédrale Saint Patrick, en travaux et entourée d'échafaudages, quasiment invisible.

Entre temps, nous aurons aussi vu quelques vieilles maisons à colombages, ainsi que des bas-reliefs en façade. J'ignore si ces témoins de l'histoire ont été restaurés récemment, en tout cas je ne les avais jamais remarqués.

Central Park côté sud
Central Park, côté sud

Nous traversons l'esplanade devant l'hôtel Plaza, au coin de la 5ème Avenue et de Central Park South. Les Beatles et moi avons bu au bar du rez-de-chaussée, mais pas en même temps.

Un peu plus haut, en face, c'est l'Hôtel Pierre, un des plus beaux (et des plus chers !) de New York. Plus haut encore sur la 5ème Avenue se trouvent le Metropolitan Museum of Art et, encore un peu plus haut, et de l'autre côté, le Guggenheim Museum, magnifiques tous les deux, bien que très différents.

Nous avons choisi un autre itinéraire. Nous traversons Central Park par le sud, direction Columbus Circle et l'Upper West Side.

Statue équestre de Theodore Roosevelt devant l'American Historical Society Museum, New York
Statue équestre de Theodore Roosevelt

Nous sortons de Central Park par la 8ème Avenue, qui s'appelle ici Central Park West. Nous allons la remonter sur une vingtaine de blocs, à la recherche du Dakota Building, l'immeuble où habitait John Lennon, et devant lequel il a perdu la vie.

Il s'est remis à pleuvoir assez dru. Nous passons tout près de Strawberry Fields, le mémorial dédié à John Lennon dans Central Park, puis  devant le Dakota, sans le voir. Supposant une erreur, nous revenons sur nos pas. Cherchant un abri, nous nous réfugions dans le musée de la New York Historical Society. Ce n'est pas du temps perdu, nous y visitons une exposition très intéressante sur le rôle de New York et de ses habitants dans la Seconde Guerre Mondiale.

Juste avant, sur l'esplanade du Musée Américain d'Histoire Naturelle, nous voyons la statue équestre du Président Theodore Roosevelt.

Entrée du Dakota Building, 72ème rue Ouest, New York
L'entrée du Dakota Building

Nous avons fini par trouver le Dakota Building, qui fait l'angle de la 72ème rue Ouest et de Central Park West. Le gardien m'indique obligeamment que John habitait bien là, que Yoko, sa veuve, habite toujours dans le quartier, et que c'est bien à cet endroit précis que Mark Chapman lui a oté la vie de deux coups de revolver. Les lanternes allumées même en plein jour de chaque côté du porche ne sont pas, comme on pourrait le croire, un hommage à John, mais des ornements de l'immeuble.

Métro de New York
Métro de New York

Marie commençant à accuser la fatigue de tous ces kilomètres à pied, nous reprenons le métro jusqu'à Times Square.

Samedi soir à Times Square, New York
Times Square

Times Square, c'est le croisement de la 7ème Avenue et de Broadway. Ce n'est pas une place immense comme, par exemple, Trafalgar Square à Londres ou la Concorde à Paris. De plus, coincée entre des gratte-ciel aux allures de Grand Canyon, la place elle-même semble un peu écrasée. Par contre, si vous aimez les néons, l'agitation et les personnages photogéniques, je vous engage vivement à y passer un peu de temps. Vous y viendrez pour la célèbre publicité Coca-Cola ou le journal défilant, vous y resterez pour, peut-être, les sans-abri aux annonces les plus délirantes qu'on puisse imaginer.

Et, comme chacun sait, vous y trouverez mille et une occasions de satisfaire votre soif de records, en dépensant un maximum d'argent en un minimum de temps.

Moi entre deux flics à New York
Non, je ne suis pas en état d'arrestation !

A Times Square, il y a un poste de police, juste en face de la fameuse publicité Coca-Cola, avec de vrais policiers. Ils ne sont pas là juste pour amuser les touristes. Malgré tout, ils se prêtent volontiers au jeu qui consiste à se faire photographier entre deux costauds. Nous avons un bref dialogue :

  • C'est légal, de se faire photographier entre deux flics ?
  • Oui, monsieur
  • Et après, vous me coffrez ?
  • Non, monsieur. Bonne visite, monsieur.

Merci à eux pour leur gentillesse et leur bonne humeur.

Après un bref détour par l'hôtel Paramount (il ne s'appelle plus Century) sur la 46ème rue, cher à mon coeur car c'est là que nous avions dormi lors de mes deux premières visites à New York, et qui a été entièrement refait dans un style propre au célèbre designer Philippe Starck, nous reprenons le métro.

Echelle de secours à contrepoids, New York
Echelle de secours à contrepoids

Nous nous promenons un peu au hasard dans le quartier de notre hôtel. Nous avons la surprise de voir cette vieille échelle de secours à contrepoids. A une époque, tous les immeubles de New York en avaient, elles sont maintenant très rares.

La journée a été fort bien employée, le podomètre de l'iPhone avoue 15 kilomètres, pas moins !