Jeudi 26 août 2010 - De Yellowstone National Park à Twin Falls, Idaho

Yellowstone, on ne s'en lasse pas. Du coup, avant d'entamer le grand retour vers San Francisco, nous y retournons encore.

Avons-nous gardé le meilleur pour la fin ? Toujours est-il que nous commençons cette journée par Old Faithful, le Vieux Fidèle. De méchantes langues assurent qu'il est de plus en plus vieux et de moins en moins fidèle. Sans attendre d'une manifestation purement naturelle la précision de l'horlogerie helvétique, reconnaissons tout de même que produire une éruption d'une bonne trentaine de mètres de haut toutes les 62 minutes n'est pas à la portée du premier geyser venu. L'émerveillement le dispute à l'incrédulité.

Parc National de Yellowstone, le Vieux Fidèle
Old Faithful, le Vieux Fidèle

Nous avons fait une série d'une vingtaine de photos, avant, pendant et après l'éruption. Ce que l'on ne voit pas, ce sont les bancs, sur quatre rangs, en demi-cercle, suffisamment près pour bien voir, mais suffisamment loin pour éviter les projections d'eau chaude. Et il attire du monde, le Vieux Fidèle. Malgré l'heure relativement matinale, les gradins sont presque pleins.

L'éruption en elle-même est assez courte, pas plus de deux minutes, mais quelles minutes ! Le spectacle est au rendez-vous.

Old Faithful fait partie d'un des trois bassins de geysers que nous avons gardé pour ce dernier jour. La plupart des geysers géants, dont, justement, le Géant, encore plus puissant mais moins régulier que Old Faithful, se trouvent là, à Upper Geyser Basin. Comme dant tout le pays, les parkings sont immenses, on peut y aller sans crainte.

Parc National de Yellowstone, Upper Geyser Basin
Upper Geyser Basin

Nous allons continuer à pied un petit moment au milieu des diverses manifestations de Upper Geyser Basin. Sur cette photo, on voit bien que les bords du geyser ne sont qu'une croûte rocheuse assez mince, sur laquelle l'humain est bien inspiré de ne pas s'aventurer, sauf s'il compte absolument se faire volontairement ébouillanter, d'où l'omniprésence des passerelles en bois, visibles sur le bord de la photo.

Parc National de Yellowstone, Upper Geyser Basin, Green Spring
Upper Geyser Basin, Green Spring

Un peu plus loin, Green Spring n'est pas très actif, juste quelques vapeurs. Par contre, les arbres et sa profondeur lui donnent de jolis reflets verts, que l'on voit sur le côté droit, à l'origine de son nom.

Parc National de Yellowstone, Black Sand Basin, Emerald Pool
Black Sand Basin, Emerald Pool

Après Upper Geyser Basin, nous allons marquer un arrêt assez long à Black Sand Basin, qui doit son nom aux cendres de lave volcanique qui constituent une bonne partie du sol naturel de l'endroit.  Ce bassin se parcourt d'une marche de moins d'une heure, et le temps consacré à de telles merveilles est pleinement justifié. Nous avons été particulièrement bien inspirés de garder du temps pour une dernière visite, sans trop de pression sur l'horaire.

Emerald Pool, que l'on voit sur la photo, est un bassin qui commence à se recouvrir d'une fine croûte colorée, là encore largement d'origine bactérienne.

Parc National de Yellowstone, Black Sand Basin, Cliff Geyser
Black Sand Basin, Cliff Geyser

Réduire ces quelques derniers endroits au nombre de photos que vous voyez sur cette page est un exercice frustrant et intéressant. Frustrant,car j'aurais évidemment voulu tout mettre. Intéressant, parce qu'il faut aller à l'essentiel, l'intérêt du visiteur de ce site, sans tomber dans l'arbitraire.

Comme on le voit, Cliff Geyser est très proche de la route. Autant dire que, pour la randonnée, nous devrons revenir à Yellowstone et tenter de nous éloigner un peu des sentiers battus. D'après la superficie et la richesse de ce parc, ce devrait être faisable.

Parc National de Yellowstone, Black Sand Basin, Sunset Lake
Black Sand Basin, Sunset Lake

Toujours à Black Sand Basin, nous faisons le tour de ce lac d'eau bouillante, aux reflets orangés d'un seul côté, d'où son nom de Coucher du Soleil.

Parc National de Yellowstone, Midway Geyser Basin
Midway Geyser Basin

Il y a des éruptions de geysers en dehors de Upper Geyser Basin, comme on le voit sur cette photo. Celui-ci fait bien 4 ou 5 mètres de haut.

Le contrefort rocheux que l'on voit derrière le geyser est, semble-t-il, le bord de la caldeira laissée par la dernière éruption volcanique. Cette caldeira fait environ 60 kilomètres sur 40, soit à peu près la superficie de Los Angeles. Cela donne une petite idée de la puissance de la dernière éruption et, peut-être, de la prochaine, dont on ignore évidemment quand elle se produira.

Les troncs gris sans feuilles que l'on peut voir sont les dernières cicatrices du grand incendie qui a ravagé plus du tiers de Yellowstone en 1988. La nature ne manquant pas de ressources, d'autres arbres repoussent, mais l'administration des parcs nationaux en a profité pour remettre à jour sa politique de lutte contre les incendies, sans doute obsolète. Il n'est aujourd'hui plus question de laisser un incendie de quelque importance, quelle qu'en soit la cause, brûler sous surveillance, précisément parce qu'il peut échapper à tout contrôle comme en 1988.

Parc National de Yellowstone, Midway Geyser Basin, Excelsior Geyser Crater
Midway Geyser Basin, Excelsior Geyser Crater

Excelsior Geyser Crater est le produit d'un effondrement. On voit bien sur le bord gauche de la photo les traces laissées par les croûtes rocheuses disparues, deux bons mètres au-dessus du niveau actuel du geyser. Il semble que les roches se soient tout simplement écroulées sous leur propre poids.

Parc National de Yellowstone, Midway Geyser Basin, Grand Prismatic Spring
Midway Geyser Basin, Grand Prismatic Spring

Si certains geysers sont très profonds, d'autres ne sont que des étangs, comme celui-ci. Seul le centre est un peu plus profond.

On admirera évidemment le camaïeu de couleurs vives, dans ces jolies nuances oranges et turquoises si spectaculaires.

Parc National de Yellowstone, Midway Geyser Basin, Turquoise Pool
Midway Geyser Basin, Turquoise Pool

Toujours à Midway Geyser Basin, Turquoise Pool est une large mare, probablement profonde, d'un bleu uniforme. On ne le voit pas sur la photo, mais quelques volutes de vapeur s'échappent de la surface.

Parc National de Yellowstone, Midway Geyser Basin, Firehole River
L'eau du Midway Geyser Basin déborde dans la Firehole River

Il faut bien que toute cette eau chaude jaillie des entrailles de la terre s'écoule quelque part. Ici, elle coule directement dans la rivière Firehole. Je vous laisse imaginer la température et l'acidité de cette rivière, je n'ai pas souhaité vérifier.

Parc National de Yellowstone, Firehole Spring
Firehole Spring

Nous sommes maintenant à Lower Geyser Basin, dernier bassin de geysers important. Celui-ci, Firehole Spring, doit son nom aux reflets orange, couleur d'incendie, du côté où l'eau s'écoule.

Parc National de Yellowstone, Surprise Pool
Surprise Pool

Surprise Pool doit son nom au fait qu'il est presque fermé par les croûtes de roche qui se sont formées à sa surface. On ne voit pas ce qu'il y a à l'intérieur, et on n'a aucune idée précise de sa profondeur. C'est ça, la surprise !

Parc National de Yellowstone, White Dome Geyser
White Dome Geyser

Un peu à l'écart, White Dome Geyser n'émet, lors de notre passage, que quelques volutes de fumée. Ce promontoire est pourtant le résultat de l'accumulation de résidus minéraux au cours de la vie de ce geyser.

Parc National de Yellowstone, Clepsydra Geyser
Clepsydra Geyser

Voici maintenant Clepsydra Geyser, le geyser de la clepsydre. Est-ce un hommage à sa précision horlogère, ou simplement à sa grande élégance naturelle ? Quoi qu'il en soit, lui aussi mérite bien son nom. Son éruption, au moment précis de notre passage, était de toute beauté !

Parc National de Yellowstone, Fountain Paint Pot
Fountain Paint Pot

Lorsque les gaz expulsés par un geyser ne sont pas assez puissants pour émettre des montagnes d'eau comme à Old Faithful, parfois, l'eau chaude se mélange à la roche en une sorte de boue en ébullition. Ce chaudron de sorcière, devant nous, doit son nom de pot de peinture aux nuances pastel des différentes roches qui l'entourent.

Parc National de Yellowstone, Silex Spring
Silex Spring

Silex Spring est un simple trou dans la roche, qui plonge apparemment assez profond. On notera également les nuances turquoise du fond et orange vif de la rive.

Parc National de Yellowstone, herbivores se rafraichissant
De sympathiques voisins de pique-nique

Nous pique-niquons un peu plus loin, près d'une rivière où se rafraichissent ces paisibles herbivores, nullement dérangés par les touristes. Visiblement, nous faisons partie de leur paysage.

Près de West Yellowstone, l'entrée du Diamond P Ranch
L'entrée du Diamond P Ranch, randonnées équestres près de West Yellowstone

En début d'après-midi, nous quittons Yellowstone pour de bon. Peu après, nous prenons cette photo de l'entrée du Diamond P Ranch, dont nous apprendrons plus tard que c'est un des organisateurs de randonnées équestres les plus connus de la région. Nous avons juste voulu montrer l'entrée d'un ranch typique de l'Ouest, et l'on notera la boite aux lettres particulièrement ouvragée, à gauche du porche. Le ranch lui-même est au fond, à 400 m de la boîte aux lettres ! Si la Cadillac au bord du chemin semble authentique, la cow-girl devant est en revanche un mannequin.

Plus tard, l'autoroute longe pendant quelques kilomètres un incendie de prairie, dont nous ignorons s'il est spontané ou du fait de l'homme. Les flammes se rapprochent de l'autoroute, sans toutefois l'atteindre. C'est mieux.

Plus tard, dans l'après-midi, nous allons avoir quelques émotions fortes en voyant le niveau du réservoir baisser, et toujours pas de station-service en vue, situation totalement incongrue dans ce pays. Cherchant une pompe ouverte, un peu à l'écart de l'autoroute, nous trouverons une station-service fantôme. En désespoir de cause, nous reprenons l'autoroute, nous attendant à tomber en panne. Lorsque nous atteignons la station Chevron à Declo, il ne reste plus dans le réservoir que de quoi faire 7 miles. Il était grand temps !

Nous arrivons à Twin Falls, ou plus exactement à Jerome, Idaho, une sorte de projet de zone commerciale au milieu de nulle part, en début de soirée. Nous nous étonnons qu'un hôtel, ma foi de très bonne qualité, ait été installé dans une zone aussi peu active. Mais qu'importe. La photo de la Bannière Etoilée qui figure en page d'accueil de ce site a été prise devant l'hôtel. C'est notre ville-étape.

Lors de notre visite, cet hôtel portait l'enseigne Wingate by Wyndham. Il s'appelle maintenant Comfort Inn and Suites. Les prestations sont les mêmes, seul le nom a changé.

Pendant le diner au Subway, j'ai un appel téléphonique de mon ami Alfredo, qui habite à une centaine de kilomètres de là. Mais il a eu mon message trop tard, et nous ne pourrons pas nous voir, dommage.