Dimanche 22 août 2010 - Arches National Park

Ce matin, c'est la grande consternation. Non seulement nous avons oublié de remettre l'iPhone à l'heure de l'Utah et nous nous levons un peu plus tard que d'habitude, mais en plus il fait gris, et peut-être même va-t-il pleuvoir. Inutile de dire que, pour des paysages comme ceux du parc national d'Arches, ce serait vraiment dommage.

Malgré tout, nous prenons la route du parc, tout proche de Moab. Juste après la sortie de la ville, nous traversons le Colorado qui, déjà franchement ocre, charrie autant d'alluvions que d'eau.

Arches, c'est un parc de taille moyenne où on roule un peu, sans plus. C'est surtout un parc où on marche beaucoup, pas forcément de longues randonnées, plutôt de nombreux arrêts suivi de quelque distance à pied. Cependant, le soir, quand nous ferons le total de la journée, nous aurons quand même marché 17 km.

Arches National Park, les Trois Commères
Les Trois Commères, ou Three Gossips

Nous avons à peine monté les quelques premiers lacets de la route que, déjà, des formations rocheuses aussi diverses que partout ailleurs s'offrent à nous. Séduits, nous allons d'ailleurs nous arrêter un nombre de fois que nous renonçons rapidement à compter.

Un de nos premiers arrêts est pour cette étrange formation. Ne dirait-on pas trois commères en train de se chuchoter à l'oreille du mal d'on ne sait qui ?

Arches National Park, restes d'une ancienne arche
Il y a eu une arche, ici, entre ces deux piliers

Plus loin, nous voyons ces deux piliers rocheux, qui semble indiquer qu'à une époque indéterminée, il y a eu une arche, ici. C'est confirmé par un des panneaux explicatifs, ainsi que par les quantités de débris qui jonchent le sol.

Un peu plus loin, nous traversons pendant quelques kilomètres un paysage lunaire de dunes pétrifiées. Nous les reverrons nettement mieux éclairées le soir, au retour.

Arches National Park, rocher en équilibre
Rocher en équilibre

Sur cette photo, on voit bien que les roches, quelle que soit leur forme, sont en fait les restes de couches calcaires horizontales superposées, érodées de manière plus ou moins irrégulière. Dans certains cas, il reste une partie plus résistante, en équilibre sur la roche plus tendre. Nous verrons plusieurs exemples de ces rochers en équilibre ... que l'on espère stable, surtout si on doit passer tout près !

Arches National Park, petits tas laissés par les touristes
Un  comportement tribal de touristes, ces petits tas

A Arches, les touristes ont pour coutume d'empiler quelques cailloux pour former ces petits tas. Faute de mieux, je mets cette habitude sur le compte d'un comportement tribal de touristes ayant à coeur de laisser quelque marque à la postérité. Je reste preneur d'une explication plus scientifique, s'il en existe une. D'ailleurs, nous aussi, nous avons érigé quelques petits tas. Nous en reverrons le lendemain à Canyonlands, et nulle part ailleurs.

Arches National Park, South Window à gauche, Turret Arch à droite
South Window à gauche, Turret Arch à droite

Après les Dunes Pétrifiées, nous approchons de la section des Fenêtres, une partie du parc riche en arches petites ou moyennes. De loin, nous découvrons Turret Arch et South Window. Nous allons rapidement les voir de très près.

Arches National Park, South Window
South Window

Cette section des Fenêtres est l'objet d'une marche d'une petite heure, sans grande difficulté, un peu plus si on s'arrête partout, ce qui est notre cas. Nous sommes là pour en profiter.

Le temps reste très gris mais semble devoir se maintenir. A l'exception de deux ou trois gouttes, il ne pleuvra finalement pas.

Arches National Park, Turret Arch
Turret Arch

C'est aussi à Arches que nous allons apprendre la différence entre les "flushed toilets" et les "pit toilets". Les "flushed toilets", ce sont les toilettes que l'on connait, avec chasse d'eau et robinet. Les "pit toilets", eh bien ... ce sont de simples fosses enterrées sous les toilettes, sans chasse d'eau, avec un flacon de gel hydroalcoolique pour se laver les mains. Inutile de dire que, en dehors du terrain de camping et du Visitor Center à l'entrée du parc, loin de toute adduction d'eau, la seconde catégorie domine largement à Arches.

Arches National Park, Tunnel Arch
Tunnel Arch

Nous avons maintenant atteint la partie haute du parc. Il n'y a plus de route, nous poursuivons à pied sur un joli sentier. Cette partie du parc est aussi assez dense en arches de toutes sortes. Celle-ci, c'est Tunnel Arch, au nom bien évocateur.

Arches National Park, aiguilles calcaires
Aiguilles calcaires formées par l'érosion

Nous verrons aussi ces aiguilles calcaires, moins grandes et moins nombreuses que celles de Bryce Canyon, créées par le même phénomène d'érosion.

Arches National Park, bas-reliefs sculptés par l'érosion
Visages sculptés en bas-relief dans la roche

Sur le flanc d'un rocher, nous voyons ce qui ressemble à des visages sculptés en bas-relief. Le hasard est parfois très créatif, et l'imagination de l'humain fait le reste.

Arches National Park, Pine Tree Arch
Au milieu des pins, Pine Tree Arch. Logique

Continuant notre marche au milieu de quelques pins, nous voyons cette solide arche, fort logiquement nommée Pine Tree Arch.

Arches National Park, Landscape Arch
Landscape Arch

Tout près de là, c'est Landscape Arch, dont on admire la fine élégance, et aussi la fragilité. Un jour, cette arche s'écroulera et il n'en restera plus que des souvenirs. En attendant, il est formellement interdit de passer dessus.

Arches National Park, accès aux arches les plus hautes
Pour voir les dernières arches, il faut monter tout ça !

Notre chemin est maintenant coupé par ce défilé, qu'il faut escalader si l'on veut voir les quelques dernières arches. Thomas et moi y allons, Alicia et Marie nous attendent en bas. Elles prennent cette photo où l'on nous voit à mi-pente.

Nous n'irons pas très loin après cette escalade mais, de notre promontoire, nous aurons un très joli point de vue sur une bonne partie du chemin que nous venons de parcourir. Promis, nous reviendrons à Arches !

Arches National Park, les La Sal Mountains
Les La Sal Mountains. Le temps s'éclaircit un peu

Nous sommes au bout du parc, qui est un cul-de-sac. Il ne nous reste plus qu'à redescendre jusqu'à Moab. Au retour, les arrêts seront plus rares. Nous prenons tout de même cette photo des La Sal Montains et du temps qui s'arrange un peu en cette fin de journée.

Arches National Park, Delicate Arch
Delicate Arch, sans doute l'arche la plus connue de tout le parc

Il nous reste une marche essentielle à faire, la montée vers Delicate Arch. Fatigués, les enfants ne souhaitent pas nous suivre, et c'est à deux que nous y allons.

Delicate Arch, ça se mérite, c'est 1h 1/4 de marche aller, tout en montée, et autant au retour. L'effort est récompensé par cette vue superbe de l'arche la plus connue du parc, et peut-être du monde.

Arches National Park, signes gravés par les indiens Ute
Motifs gravés dans la roche par les indiens Ute

Au retour de Delicate Arch, je ferai une petite escapade pour aller voir et photographier ces motifs gravés dans la roche par les indiens Ute il y a quelques siècles. Le style, très ressemblant à ce que nous avons vu hier à Monument Valley, me fait penser que c'est sans doute la même peuplade qui a produit ces motifs, et sans doute à la même époque. A ce jour je n'en ai pas la confirmation.

Arches National Park, les Dunes Pétrifiées au soleil couchant
Les Dunes Pétrifiées au soleil couchant 

Lorsque nous retraversons les Dunes Pétrifiées, le soleil a déjà quelque peu décliné. La bonne nouvelle, c'est que, maintenant, on voit le soleil. Nous en profitons pour prendre quelques jolies photos des rochers éclairés. C'est tellement mieux que le gris déprimant de ce matin !

Puis c'est le retour à Moab, les courses au supermarché d'en face et le dîner.