Samedi 14 août 2010 - Hollywood, Beverly Hills, Warner Studios

Déjà une semaine que nous sommes partis. Qu'est-ce que ça passe vite !

Nous consacrons cette journée entièrement au cinéma, acteurs morts ou vivants, leurs résidences, leurs lieux de travail, les endroits où on les récompense.

Notre premier arrêt est pour le Théatre Chinois (Grauman's Chinese Theater) sur Hollywood Boulevard, qu'on n'avait pas pu approcher l'avant-veille. Cette fois-ci, l'endroit est accessible .... mais très encombré de touristes !

Hollywood, le Théatre Chinois
Grauman's Chinese Theater, toujours autant de monde

Nous arrivons tout de même à prendre cette photo depuis le trottoir d'en face.

Le Grauman's Chinese Theater n'est séparé de l'ex-Kodak Theater, où l'on décerne les oscars, que par une galerie marchande.

Hollywood, Théatre Chinois, Charlton Heston Les empreintes sur le parvis devant le Théatre Chinois

Puis nous faisons les cent pas sur le parvis, à la recherche des empreintes de nos acteurs préférés. Ici, il n'y a que des stars, c'est l'élite d'Hollywood. Nous verrons ainsi que les mains d'Arnold Schwartzenegger sont au moins deux fois plus grandes que celles de Charlton Heston.

Hollywood, Théatre Chinois, Marilyn Monroe Les mains et les pieds de Marilyn

Par contre, les mains de Marylin sont minuscules, tout comme ses talons.

Ici aussi, nous avons réalisé la parité.

Beverly HillsLà, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté

Puis nous reprenons la voiture au parking souterrain public (une rareté à Los Angeles !) et descendons Wilshire Boulevard. Nous prenons quelques photos de Beverly Hills. C'est une ville autonome enclavée dans Los Angeles, dotée de son maire, de son conseil municipal et de ses institutions. Question résidences de stars, on ne voit finalement pas grand-chose derrière les murs des propriétés, et nous n'étions de toute façon pas venus pour ça.

Nous passons sans nous arrêter devant les luxueuses boutiques de Rodeo Drive.

Presque au coin de Wilshire et Westwood, assez difficile à trouver, une entrée minuscule entre deux immeubles, nous visitons le cimetière de Westwood, une des dernieres demeures préférées des stars. Nous respectons ce lieu de recueillement, nous n'y prenons pas de photos. Nous verrons les tombes de Marylin, une plaque à son nom toute simple dans une crypte, de Farah Fawcett, de Natalie Wood et de nombre d'autres célébrités. Nous apprendrons après notre retour que, parmi les tombes non marquées, sur la pelouse, figurent celles de Frank Zappa et Roy Orbison. Et dire que j'ai marché sur la tombe de l'auteur de Pretty Woman !

Puis nous repartons vers Burbank et les Studios Warner.

Burbank, Warner StudiosVu le nombre de camions de matériel, il doit se tourner pas mal de films, ici

Ici, ce n'est plus un parc d'attractions mais un vrai studio. Le nombre de visiteurs est d'ailleurs sévèrement contingenté, et il faut réserver quelques jours à l'avance. L'avantage, c'est qu'on n'est pas bousculés. Nous avons la chance d'avoir un guide très sympa, qui parle quelques mots de français ... mais me laisse le soin de commenter la visite pour ma petite famille ! Bob, merci pour ta compétence et ta disponibilité.

La visite s'effectue dans des petits véhicules électriques et est ponctuée de nombreux arrêts. Il faut compter trois heures pour voir l'essentiel. Rien à voir avec Universal, ici c'est le royaume de la technique, et Bob nous ponctue son commentaire de nombre de détails très précis.

Burbank, Warner Studios, sortie de métro d'UrgencesEt moi qui croyais qu'Urgences avait été tourné à Chicago !

Pour les derniers (dont moi ...) qui pensaient que la série Urgences avait vraiment été tournée à Chicago, nous voici détrompés. Vous avez reconnu la sortie du métro qu'on voit dans pas mal d'épisodes. Nous verrons aussi le restaurant et l'entrée du service des urgences du Cook County Hospital. Les murs ne sont pas à angle droit, et c'est la caméra qui donne  l'illusion d'un espace nettement plus grand qu'en réalité.

Burbank, Warner Studios, maison vide
Dans la maison vide ... on peut tourner ce qu'on veut

Un peu plus loin, il y a tout un village de ces maisons vides, dans lesquelles, selon les accessoires et la décoration, on peut tourner ce que l'on veut pour le cinéma ou la télévision.

Burbank, Warner Studios, plafond de la maison vide L'équipe technique s'installe dans les faux plafonds, hors champ

La plupart de ces maisons disposent des ces combles non aménagés, qui accueillent les équipes techniques et leur matériel pléthorique, soigneusement maintenu hors champ. L'ouverture sert à présenter les projecteurs et les micros.

Burbank, Warner Studios, magasin des accessoires
Magasin des accessoires

Le magasin des accessoires est un immense hangar, avec des richesses insoupçonnées, sauf de ses magasiniers. Nous y voyons un nombre incalculable d'objets soigneusement triés, rangés, étiquetés. Il y a vraiment de tout, du tournevis à la tête de Bugs Bunny !

Puis nous visitons le musée des costumes. Certains vêtements très anciens, comme les tenues de cow-boy de John Wayne, étant devenus particulièrement fragiles, on nous a priés de ne pas photographier.

Burbank, Warner Studios, la Batmobile La Batmobile, 35 miles / heure au maximum

Dans la plupart des films, il y a des voitures. J'aurais bien voulu voir celles de Bullitt (un de mes films préférés ..), mais, sans doute trop précieuses, elles ne sont pas présentées au public. Je me console avec la Batmobile, sur base Corvette C3, et la Ford Anglia d'Harry Potter.

Burbank, Warner Studios, le plateau de Friends
Le salon de Friends. On s'est tous assis sur le canapé

La visite parcourt ensuite plusieurs plateaux où on tourne des séries télé. Il semble même que ce soit la plus grande partie de l'activité du studio. Nous terminons par un local assez petit, où a été tournée Friends. Comme cette série est maintenant terminée, on peut visiter les plateaux, les décors, et même s'asseoir  sur le canapé.

Puis nous quittons les studios Warner et retournons vers Hollywood.

Hollywood, Melrose Avenue, entrée de la ParamountLa mythique entrée de la non moins mythique Paramount

Nous faisons un détour par Melrose Avenue, à quelques blocs de Hollywood Boulevard, à la recherche du mythique portail de la Paramount. Ce studio, qui ne se visite que certains jours de semaine, est le seul qui reste à Hollywood. La plupart des autres sont partis à Burbank, à quelques kilomètres au nord, où le terrain est nettement moins cher.

A tout hasard, nous refaisons une tentative au Griffith Observatory, mais il y a autant de monde que la veille. Nous faisons les courses pour le dîner et le pique-nique du lendemain.